Catégories
France

3919 : le numéro d’aide aux femmes victimes de violences

Depuis le lancement du Grenelle contre les violences conjugales le 3 septembre dernier, le 3919, numéro d’écoute anonyme et gratuit destiné aux femmes victimes de violences (conjugales, sexuelles, psychologiques, mariages forcés, mutilations sexuelles, harcèlement…), a reçu 4 fois plus d’appels qu’à l’accoutumée, a annoncé vendredi dernier le secrétariat d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes.

Le service d’appel est uniquement ouvert de 9 heures à 22 heures du lundi au vendredi et de 9h à 18h le samedi, le dimanche et les jours fériés. Il est donc fermé de 22h à 9h tous les jours, sauf le dimanche où il ferme de 18h à 9h.

Les violences conjugales, un sujet de société

Une hausse d’appel qui découle du fait qu’on parle plus des violences faites aux femmes qu’auparavant : “C’est un sujet de société dont on n’arrête pas de parler dans les médias, qui n’hésitent pas à mentionner le 3919, se félicite Adrien Ricciardelli. C’est désormais dans le débat public. Le fait qu’elles soient la grande cause du quinquennat participe également à la notoriété du 3919.”

Les femmes plus vulnérables la nuit ?

Or, « ce sont précisément à ces moments là que les femmes sont les plus vulnérables : entourage moins disponible, plus grandes difficultés d’échapper au conjoint, surcharge des urgences et des services de police, plus grande insécurité des femmes la nuit dans la rue, les transports en commun… », estime l’interne en psychiatrie Catherine Le Berre qui vient de lancer une pétition intitulée « Pour un numéro 3919 ouvert 24/24h : la violence envers les femmes existe aussi la nuit ! ».

Objectif : que le 3919 soit ouvert 24/24, 7j/7, puisque « la violence ne s’arrête pas la nuit, le téléphone ne devrait pas non plus ! ».
Pour signer la pétition, rendez-vous ici.