Catégories
High-Tech

Au revoir, Google! Les nouveaux téléphones intelligents Huawei utilisent leur propre navigateur et leurs applications malgré les sanctions américaines

Huawei a présenté ses nouveaux modèles de téléphones – Mate 30 et Mate 30 Pro – lors d’un événement organisé à Munich jeudi. Les smartphones fonctionnent toujours sur un système d’exploitation open-source basé sur Android, mais avec une différence cruciale qui change tout: ils ne disposent pas de services ni d’applications Google.

Le géant chinois de la technologie, sanctionné par les États-Unis au milieu d’une guerre commerciale avec Beijing, a décidé d’utiliser ses propres produits au lieu de ceux de Google.

  • Huawei Browser a remplacé Google Chrome en tant qu’outil de navigation sur le Web.
  • Dans le même temps, les utilisateurs devront utiliser Huawei AppGallery, pas le Google Play Store. Selon la société, elle compte environ 45 000 applications (Google en a 2,7 millions).
  • Les applications YouTube seront également indisponibles.
  • Comme les nouveaux modèles utilisent Android open-source, leur interface utilisateur sera proche de l’Android 10 de Google.
  • Les mises à jour de sécurité seront également en place, mais uniquement après avoir atteint la partie open source.

La société a dû réagir après que le gouvernement américain ait mis Huawei sur la liste noire en mai, affirmant qu’elle avait des liens avec les services secrets chinois. Pékin a démenti ces accusations, mais Washington a toujours interdit aux entreprises américaines de passer des accords avec la société sans obtenir au préalable des licences spéciales.

Google a mis en garde contre les risques de l’interdiction pour la sécurité, mais a par la suite arrêté de mettre à jour ses produits sur les appareils Huawei.