Catégories
International

La jungle amazonienne au Brésil est en feu depuis 16 jours

Les prétendus “poumons de la planète”, qui produisent 20% de l’oxygène de l’atmosphère terrestre, sont consumés par des incendies actifs à plusieurs endroits, ce qui pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour l’ensemble de la planète.

Le Brésil a enregistré entre janvier et les trois premières semaines d’août un total de 71 497 sources de feu , soit le nombre le plus élevé au cours des sept dernières années, et un peu plus de la moitié ont été signalées en Amazonie, la plus grande forêt tropicale au monde , selon les données officielles. libéré le mardi 2 août.